Toutes les publications sont gratuites

Stromae rend hommage aux Putes dans son nouveau clip

6-06-2022, 12:47

Dans son dernier clip, "Fils de Joie", Stromae illustre la complexe vie d'une prostituée et de son fils.

Stromae est définitivement toujours là où on le l'attend pas : à la veille de la journée pour la lutte des droits des femmes, le musicien a publié le clip de Fils de Joie, sa chanson en honneur aux travailleuses du sexe.

Stromae rend hommage aux Putes dans son nouveau clip


"J'suis un fils de pute, comme ils disent, après tout ce qu'elle a fait pour eux..." : une punchline forte, à l'image de ce titre de Stromae, inattendu, qui nous prend au dépourvu. En effet, le Belge y raconte le quotidien d'une prostituée et de son fils, illustrées par une cérémonie officielle, ayant lieu dans un pays fictif, pour honorer cette travailleuse du sexe décédée.



"Laissez donc ma maman"
Alors que la question de la légalisation du travail du sexe reste un point sensible de la lutte pour le féminisme (toutes les féministes ne sont pas d'accord à ce sujet), Stromae, qui a découvert ce sujet au travers du témoignage de l'enfant d'une femme qui se prostitue, a décidé d'aborder cette thématique avec beauté, finesse, et, comme toujours, grandiloquence.

Dans un clip monumental, le chanteur de Formidable interprète ainsi les pensées des différents acteurs : clients, enfant, et évidemment la principale intéressée, qui se loue ses services. Sans jamais tomber dans le pathos, Stromae s'offusque du traitement réservée à cette dernière, dont le travail n'est pas respecté et même considéré comme de la traite par certains. Il dépeint avec tendresse le regard plein d'amour et de naïveté d'un enfant sur sa maman, torturée par la société et ses jugements de valeurs.

Ce morceau à part met en lumière ces femmes de l'ombre, à la fois désirées et rejetées par la société, et dont le moindre aspect du quotidien est tabou. Une chanson nécessaire, plus que jamais d'actualité.

Plus de 134 utilisateurs ont vu l'article

Commentaire(s): 0

Soyez le premier à commenter l'article

Si vous êtes déjà membre, vous pouvez vous connecter pour laisser un commentaire.

Ajouter un commentaire

Si vous êtes déjà membre, vous pouvez vous connecter .